© 2016-2020 by Le Jardin d'Érémure.

Proudly created with Wix.com

ÉRÉMURUS : CINQ ANS APRÈS

Lorsque nous avions emménagé l'été 2009 dans notre maison, le terrain tout autour n'était que pré ou terre à nu. J'avais pris soin auparavant de mettre en godet un bon nombre de plantes de notre précédent jardin, déterré les griffes d'érémurus hybrides dont j'avais récupéré quelques graines, etc. Tout ce petit monde attendait patiemment de trouver une place dans leur nouveau jardin. L'une des première chose que j'ai faite au jardin cette même année a été d'aménager un coin pour semer ces graines d'érémurus. Sur un rectangle de 3m par 1.5m environ j'ai rajouté à la terre un mélange de sable et de gravier le tout cerné par une bordure de pierres. Les graines ont ensuite été semées en lignes,

IRIS : À LA RECHERCHE DU VERT

Dans ma recherche d'iris "verts" (soyons clair, il n'en existe pas -encore ?- qu'on pourrait qualifier véritablement de "vert"), deux ont attiré mon attention. Le premier, COUNTY CORK, est une création de Schreiner datant de 2006. Il est d'un coloris doux jaune pâle, avec une légère teinte verdâtre et une zone plus claire devant les barbes jaunes. C'est un iris plaisant, qui pourrait être mis en valeur avec le bleu des Nepetas 'Walker's law' par exemple. Iris COUNTY CORK Le second, MONSOON MOON, est une création de Keppel (2008) dont voici la description : grand iris aux pétales jaune nervurés de vert olive et infusés de pourpre, sépales du même ton avec les épaules abricot cuivré, barbes
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now