© 2016-2019 by Le Jardin d'Erémure.

Proudly created with Wix.com

HYBRIDATION D'HELLEBORES : PREMIERS RESULTATS

March 16, 2016

Par Joackim

C'est un 2012 que j'ai tenté pour la première fois de croiser des hellébores. La raison qui m'avait poussé à le faire, c'était que je n'arrivais pas à trouver la fameuse 'Jade Tiger' de la série Winter Jewells créée par Marietta O'Byrne à la Northwest Garden Nursery. C'est une hellébore double verte avec une marge rouge-brun sur le bord des tépales. Depuis, j'ai pu me la procurer par le biais d'une pépinière en Hongrie (voir billet du 1er mai 2015) ! Mais qu'importe, j'ai depuis attrapé le virus de l'hybridation des hellébores et je ne compte pas m'arrêter là.

Mes premiers semis (ceux issus des croisements de 2012) avaient été repiqués en godets au printemps 2013. Malheureusement, ne disposant pas de suffisamment d'ombre chez moi, le soleil cuisant de l'été les avait tous grillés. Première expérience, premier échec. Leçon à en tirer : protéger les jeunes plantes du soleil brûlant en été.

C'est au début de l'année 2013 que j'ai réalisé ma 2e série de croisements. Levée des graines l'hiver qui a suivi, repiquage des plantules au printemps 2014. Rempotage en pots de 3 litres en 2015. Premières plantes à fleurir : février 2016, soit 3 ans après la pollinisation et 2 ans après la levée des graines.

Les trois sujets que je vais présenter ici sont des frères de semis. Les deux parents étaient un double vert  et un double pourpre. L'idée était d'obtenir un double vert avec les bords pourpres (comme 'Jade Tiger')

Voici tout d'abord les deux parents :
 

 Le parent portant les graines
 

Le parent apportant le pollen

 

 


Ci-dessous, le semis 132401, celui qui a été le premier à fleurir au tout début du mois de février :
 

 



Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'objectif visé a été atteint. On a bien ici une hellébore double avec une marge pourpre au bord des tépales. Mais d'un autre côté, elle est bien différente de 'Jade Tiger' : la forme de la fleur et des tépales, la teinte verte ne sont pas semblables au modèle. Elle ne manque cependant pas de charme. Je vais essayer d'apporter des améliorations en la recroisant avec d'autres.

Les deux suivants sont totalement différents. Ils ont davantage hérité de leur 'père' car leur couleur tire du côté rose, rouge, pourpre.

Voici tout d'abord le semis 132402 :
 

 



Il est d'une teinte tirant sur le pourpre, mais lavé d'un peu de vert. En vieillissant, les fleurs prennent une coloration étrange, virant presque sur le bleu ardoise.


Enfin, le semis 132403, qui a fleuri presque un mois après les deux précédents :
 

 



Là aussi, l'influence du parent mâle est plus marquée, mais dans une teinte différente du semis 132402. On est entre le rose et le rouge. Il pourrait être intéressant de le croiser en vue d'obtenir des doubles rouge, ou rose intense.

Voilà pour les premiers résultats. Ils sont modestes, mais les années à venir promettent d'être riches. J'y reviendrai dans un prochain billet.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

A L'AFFICHE

November 17, 2019

Please reload

ARCHIVE
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now