© 2016-2019 by Le Jardin d'Erémure.

Proudly created with Wix.com

EREMURUS CRISTATUS

April 26, 2019

Par Joackim

 Les quatre Eremurus cristatus plantés l'an passé ont tous fleuri en ce mois d'avril. Ce qui n'est pas le cas des deux Eremurus zoae qui faisaient partie de la même commande, pourtant bien en bourgeon eux aussi, mais sans doute stoppés par le coup de froid d'il y a trois semaines. Revenons-en à Erémurus cristatus. Cet érémurus est de petite taille (entre 50 et 100 cm) et se reconnaît à ses petites fleurs blanches en étoiles avec une large veine amarante au centre. Cela en fait une plante beaucoup plus discrète et moins spectaculaire que les Eremurus robustus ou Eremurus himalaicus aux immenses hampes blanc rosé ou blanches ou que les divers hybrides aux couleurs chatoyantes allant du blanc pur au rose pâle en passant par les jaunes citron, jaunes d'or, chamois, saumon ou oranges. Il a néanmoins beaucoup d'attrait et peut tout à fait trouver sa place au jardin en compagnie de conifères de rocailles, de Stipa tenuifolia ou d'euphorbes myrsinites par exemple. Comme tous les érémurus, il gagne à être planté en nombre.

 

 D'après ce que j'ai pu trouver, cette plante est originaire du Tian Shan septentrional et central et se rencontre au Kirghizistan ainsi qu'en Chine occidentale dans les pentes caillouteuses des régions de steppes. Dans mon jardin, Eremurus cristatus est le plus précoce (floraison mi à fin avril), avant Eremurus himalaicus qui était jusqu'à présent le premier à fleurir.

 

 Il reste à voir sur la durée comment il va se comporter, le tester sur plusieurs années pour m'en faire une meilleure idée, mais j'ai plutôt confiance.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

A L'AFFICHE
Please reload

ARCHIVE
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now