© 2016-2019 by Le Jardin d'Erémure.

Proudly created with Wix.com

REPRISE DE LA BORDURE DE LA TERRASSE

November 1, 2019

Par Joackim

 

 

La bordure entre la terrasse et le gazon avait grand besoin d'être refaite (voir les billets du 22 octobre 2014 et du 12 juin 2015). Constituée de deux parties d'environ 0.75 mètres par 2 mètres chacune, elle comprenait :

- des Sesleria autumnalis

- des échinacées 'Coconut Lime'

- des Eryngium agavifolium

- des érémurus hybrides de différentes couleurs.

 

Cette bordure était une réussite, tant visuellement que du point de vue de la vigueur des plantes. Les quelques griffes d'érémurus issues de mes propres semis se sont développées à merveilles - cinq ans après, deux d'entre elles se sont multipliées en plus de 20, voire 30 griffes - offrant à eux seuls un très beaux spectacle en mai-juin, les échinacées reviennent chaque années toujours aussi beaux, les sesléries explosent dès la fin de l'été avec leurs épis argentés. Seuls les Eryngium agavifolium n'ont pas montrer la même vigueur avec deux souches revenant chaque années les autres ayant dépéris.

Lors de la plantation, j'avais pris soin de rajouter une bonne part de compost et d'un mélange de sable et de gravier pour faciliter le drainage et nourrir le sol. C'est ce qui explique le très bon développement des plantes dans cette bordure. Cinq ans après, il devient nécessaire de la refaire. Pour deux raisons :

La première : les sesléries ont pris beaucoup trop d'ampleur et menacent les autres plantes. Il y avait initialement trois pieds dans chacun des deux blocs. Je n'en ai replanté plus que deux. Cela devrait suffire largement.

La deuxième raison : les souches d'érémurus avaient besoin d'être divisées.

 

 Photo ci-dessus : bordure de droite déplantée au 2/3.

 

 

 Ici, la bordure entièrement déplantées.

 

 

Souches d'érémurus obtenues à partir d'une seule griffe plantées il y a cinq ans. De couleur beige rosé, je l'ai nommé 'Soren', comme mon fils.

 

 

On peut voir ici replantés les sesléries, deux par blocs, les éryngiums, les échinacées et les souches d'érémurus posées à même le sol en attendant d'être enterrées. Une quinzaine de ces derniers ont été replantés en mélangeant les couleurs. J'y ai rajouté quelques Stachys officinalis 'Hummelo' qui apporteront une touche colorée dans cette bordure à tendance monochrome (blanc-vert). J'en ai aussi profité pour insérer une petite quarantaine de bulbes d'Allium aflatunense 'Purple Sensation'. Le sol allégé par les apports de mélange sable-gravier devrait leur convenir et j'espère qu'ils reviendront d'une année sur l'autre, peut-être même plus nombreux.

 

Qu'est devenu le reste des sesléries ? Des érémurus ? Des échinacées ? Réponse très bientôt.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

A L'AFFICHE
Please reload

ARCHIVE
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now